Introduction sur les Crypto-monnaies, Bitcoin, Ethereum – Partie 2 : ICO, Tokens, régulations et limitations, les gouvernements prennent-ils peur ?

Dans la première partie d’introduction sur les crypto-monnaies nous avons vu les grands principes qui permettent à celles-ci de fonctionner. D’autres types de crypto-monnaies ou crypto-jetons ont aussi fait leur apparition quasiment en même temps qu’Ethereum.

Une multitude d’ICO apparaissent chaque semaine

Ces cryptos-jetons sont directement liés à une des particularités d’Ethereum, chacun peut utiliser une fonctionnalité qui s’appelle « ERC-20″ il s’agit d’un standard qui permet d’unifier les échanges et autorise ces jetons à circuler sans problèmes technique. C’est un peu le revers de la médaille d’Ethereum qui propose de créer très facilement des tokens / jetons et de les distribuer lors des ICO (Initial Coin Offering = levée de fonds en crypto-jetons).

A partir de cette facilité technique des dizaines (bientôt centaines) d’ICO ont vues le jour.

Qu’est ce que signifie vraiment une ICO ? on peut dire que c’est une levée de fonds un peu à la manière d’une startup :

  1.  une petite équipe a une idée qu’il formalise sur un site internet ou via un document
  2. il présente cette idée au plus grand nombre
  3. il fixe une date à partir de laquelle il sera possible d’acheter des jetons (en nombre limités) pour soutenir le projet
  4. chacun est libre d’acheter les jetons tout en espérant pouvoir les revendre pour plus cher ou pour soutenir le projet à long terme ce qui est normalement le cas.
  5. Une fois la vente finie il faut pour l’équipe de départ, recruter les meilleurs profils et commencer à travailler d’arrache pied pour pouvoir fournir une version de test aux utilisateurs et supporters.

Cette grande facilité de mise en place d’ICO provoque parfois du grand n’importe quoi, même des arnaques avec de grandes promesses mais aucune équipe derrière …  En quelques minutes plusieurs millions voir dizaines de millions d’euros peuvent être investis (il s’agit de Bitcoins, Ether ou autres crypto-monnaies qui sont investies dans ces ICO).

Il faut rester très vigilant sur les promesses parfois loufoques de certaines équipes qui pourraient très bien disparaître du jour au lendemain… Je ferais si cela vous intéresse un article sur mes préférences de projets « cryptos » sur le long terme avec les détails et les raisons qui me font penser à la résussite des projets.

Régulation des ICO en cours par plusieurs pays dont la Chine

A la suite de ces levées de fonds énormes la Chine a récemment classé les ICO comme « illégales » et les principaux sites d’échanges ont du retirer ces ICO tout en proposant aux détenteurs de les rembourser à hauteur de ce qu’ils ont investi.

Il peut très bien s’agir d’une mesure temporaire mais on assiste parfois à des krach soudains suite à la parution de ce genre de nouvelles :

Chute du Bitcoin le 4 septembre 2017
Chute du Bitcoin le 4 septembre 2017 suite à l’annonce de la Chine de l’interdiction des ICO
Chute omiseGo 4 septembre 2017
Chute du jeton OmiseGO suite à l’annonce de la Chine d’interdire les ICO

Les choses pourraient évoluer dans le bon sens par la suite ou empirer car plusieurs sources parlent d’une interdiction pure et simple des principaux portails de change vers les crypto-monnaies en Chine. Il ne s’agit là pour le moment que de rumeurs mais à suivre de près.

Plusieurs pays commencent à parler de « réguler » les ICO, comme la Russie qui songe à réserver ces investissements ICO pour les entreprises et une interdiction pour les particuliers. Concrètement je leur souhaite bonne chance pour essayer de réguler un système décentralisé.

Aux Etats-Unis le régulateur des marchés américains (la SEC) a décidé que les jetons et nouvelles devises sont des actifs financiers s’apparentant aux actions et devraient donc être sujets aux mêmes réglementations.

En France une loi pourrait passer d’ici la fin d’année pour la régulation des technologies blockchain, avec certainement des taxes à la clé.

Le seul pays qui semble promouvoir ces technologies est l’Estonie qui a même crée le statut de e-Citoyen ! ils parlent aussi de créer leur propre crypto-monnaie le « Estcoins ».

Un certain nombre d’ICO indiquent en préambule que la participation d’investisseurs américains est interdite afin de rester en dehors de la juridiction américaine qui pourrait poser quelques problèmes.

Les institutions mettent toujours un certain temps à se mettre à la page, les crypto-monnaies évoluent tellement rapidement qu’il faudra du temps avant d’avoir des choses prévues dans le cadre légal pour tous les cas de figures.

 

Un site très utile pour suivre les crypto-monnaies, crypto-jetons ERC-20 et autres crypto-valeurs : https://coinmarketcap.com/

Articles et sources :

https://journalducoin.com/altcoins/chine-interdit-ico-operateurs-paniquent/

https://www.tresor.economie.gouv.fr/Ressources/16101_consultation-publique-ordonnance-blockchain-applicable-a-certains-titres-financiers

https://www.lesechos.fr/10/02/2016/LesEchos/22126-049-ECH_l-estonie–le-pays-des—e-citoyens–.htm

https://www.letemps.ch/economie/2017/05/30/suis-devenu-eestonien

Estcoins : l’Estonie veut lancer une crypto-monnaie nationale

Laissez-moi vos commentaires, remarques ou questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *